Livraison offerte à partir de 6 pots de miel

Clap de fin pour les récoltes de miel de 2023

Les récoltes de miel sont primordiales pour les apiculteurs car la vente de miel est souvent leur principale source de revenus. Chaque année apicole a ses propres caractéristiques, bonne ou mauvaise, étroitement lié aux conditions météorologiques. Nous pouvons déjà esquisser le bilan de cette année en ce début de mois d’août.

Les récoltes de miel en Alsace en 2023

L’Alsace est une région riche sur le plan apicole, en termes de nombre d’apiculteurs (l’une des plus importantes région de France sur ce point), mais également en termes de variétés de miels qui pourront être récoltés du mois d’avril jusqu’à l’été.

Chaque type de miel correspond à une source florale spécifique. Cela peut être du miel de printemps, composé de la grande diversité florale des premiers beaux jours, ou bien des miels mono-floraux, comme le subtil miel d’acacia.

La réussite d’un apiculteur, si l’on considère uniquement ses récoltes de miel, est multifactorielle et pas uniquement liée à la météo. Néanmoins, sans du soleil, une température et une humidité adéquate, les abeilles ne pourraient récolter normalement le nectar permettant de remplir les pots de miel. De mon côté, les récoltes en 2023 ont été bonnes pour les miels de printemps, acacia, tilleul et châtaignier. Je remercie encore les parrains de mes ruches sans qui cela n’aurait pas été possible.

Cependant, cette année la récolte de miel de sapin a été entachée par une météo capricieuse, en particulier en raison des pluies abondantes du mois de juillet et de début août.

Les pucerons et le miel de sapin face aux pluies

Le miel de sapin est un trésor alsacien très convoité, connu pour sa saveur unique et ses vertus médicinales. Sa production est étroitement liée à un acteur inattendu : les pucerons. Ces petits insectes se nourrissent de la sève des sapin, laissant derrière eux un liquide sucré appelé miellat. Les abeilles, quant à elles, collectent ce miellat pour produire ensuite le miel de sapin.

Miellat de sapin avec pucerons et fourmis
Miellat de sapin avec ses pucerons, élevés par une fourmi.

Malheureusement, les pluies actuelles ont eu un effet néfaste sur la production du miel de sapin par les abeilles. Elles ont lavé le miellat des pucerons, rendant impossible sa récolte par les avettes.

De mon côté, j’ai pu récolter un peu de miel de sapin au mois de mai. Le peu de miel de sapin présent dans les hausses en ce début de mois d’août étant laissé aux abeilles. La récolte ne serait pas significative.

Miel de sapin 2023 dans un cadre de hausse
On aperçoit ici le miel de sapin brillant au milieu du cadre de hausse.

Un déclin progressif du miel de sapin en Alsace

Malheureusement, une ombre plane depuis plusieurs années sur le miel de sapin, particulièrement en Alsace et dans les Vosges.

Au fil des années, cette variété de miel autrefois très abondante connaît un déclin progressif en raison de la maladie qui affecte les sapins, le scolyte. Ce petit coléoptère ravageur attaque les sapins déjà fragilisés par les sécheresses et le changement climatique, creusant des galeries sous l’écorce et entraînant ainsi la mort de nombreux sapins dans les Vosges alsaciennes.

Cette situation a bien sûr des répercussions directes sur la production de miel de sapin. La diminution du nombre de sapins en bonne santé réduit les sources de miellat disponibles pour les abeilles. Les sapins malades produisent moins de miellat, entraînant une baisse significative de la disponibilité du miel de sapin dans les ruches. Cette réalité préoccupe les apiculteurs qui malheureusement se retrouvent démunis face à cette situation.

Miel de sapin et scolyte
Des sapins morts, desséchés par le scolyte.

Pour conclure, une récolte de miel contrastée en Alsace en 2023

L’année 2023 a été marquée par des récoltes de miel en Alsace contrastées. Si les variétés de miel de printemps, d’acacia, de tilleul et de châtaignier ont le plus souvent été généreuses, le miel de sapin a subi les conséquences des pluies abondantes et de l’activité des pucerons. De plus, la disparition progressive du miel de sapin en raison du scolyte ne facilite pas les récoltes.

L’apiculture et l’accompagnement de nos abeilles reste un défi quotidien. L’objectif d’un apiculteur étant de conduire sa ruche dans le respect de l’abeille, lui permettant de butiner ces délicieux nectars nous permettant ensuite de récolter une partie de leurs miel. N’hésitez pas à parcourir mes miels en vente ou à soutenir le maintien des abeilles sur nos territoires par un parrainage de ruche.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
SOMMAIRE
Icone pot de miel - Parrainage
Parrainez une ruche pour votre entreprise

Agir concrètement en faveur de la biodiversité, suivez votre ruche en ligne et recevez du miel à l’image de votre entreprise.